La chrono kéto nutrition

//La chrono kéto nutrition

La chrono kéto nutrition

C’est un nouveau régime qui vous invite à maigrir rapidement tout en attaquant les zones où le gras vous semble impossible à déloger telles que les fesses, la culotte de cheval, les poignées d’amour, et l’obésité abdominale…

Comment décoller ce gras quand il est bien bloqué à l’intérieur de ces adipocytes. Nous allons vous expliquer les secrets de la Chrono Kéto Nutrition et ses trois grands principes fondamentaux

 

PREMIER PRINCIPE

Le premier principe concerne les plages horaires où il faudra s’alimenter : Les trois repas se concentrent sur huit de nos 24 heures. Il s’agit de la règle de 8/24.

Vous avez donc le choix de supprimer soit le petit déjeuner, soit le dîner.

Par exemple vous prendrez votre premier repas vers 12 heures 30, un encas vers 16 heures et le dîner vers 19h30.

L’autre option serait de prendre votre petit déjeuner vers 8 heures, votre déjeuner vers midi et un dernier encas à 16 heures.

Entre le premier aliment absorbé le dernier il s’est écoulé 8 heures. Il y a donc 16 heures de jeûne incluant 8 heures de sommeil, soit 8 heures à gérer sans manger mais en buvant eau, thé vert, infusion, café le tout sans sucre ajouté. L’idéal serait de n’ingérer aucune calorie mais si la faim se fait ressentir, un jus de légumes verts est acceptable (cèleris, concombres, épinards, poivrons, citron, gingembre).

 

LE SECOND PRINCIPE

Il s’agit d’effondrer la sécrétion de l’hormone qui nous fait grossir sans exception, L’INSULINE.

Cette hormone assure l’absorption de tous les types de sucre pour les cellules adipeuses.

L’insuline est aussi responsable du stockage de graisses en cas de consommation excessive de sucre.

Quand on augmente sa ration alimentaire en sucres (féculents inclus), la mécanique se dérègle et la sensibilité de la cellule à l’activité de l’insuline diminue. Il se produit alors une résistance à l’insuline, les sucres ne sont plus absorbés par les cellules et circulent dans le sang pour atterrir dans le foie. Le glucose étant la première source d’énergie de notre corps, le foie constituera une réserve de sécurité que l’on appelle glycogène (sorte de pelote de sucre) pour subvenir aux besoins vitaux de nos organes. Une fois cette réserve de sucre épuisée (4 jours), l’organisme ira chercher les graisses logées dans les tissus pour les renvoyer vers le foie qui les dégradera en sucres et corps cétoniques. Voilà donc l’autre grand secret !

Une alimentation effondrée de 90% en sucres et hydrates de carbone va obliger le foie et le muscle à stocker ces graisses pour fournir du sucre à l’organisme. Ce travail d’utilisation du glycogène est effectué en 4 jours. On ne perdra que très peu : La première semaine de CKN mais à partir du 5e jour, c’est la grande débâcle du gras. L’organisme en quête d’énergie est obligé de recycler Le gras stocké et le transformera en corps cétoniques, c’est ce qu’on appelle la cétose ou kétosis.

 

PRINCIPE NUMERO 3

Comment rentrer en cétose et contrôler son amaigrissement ?

Si vous n’avez que 4 à 5 kg à perdre ils vont partir ces garanti. À condition d’appliquer scrupuleusement la CKN sur 8 heures et d’effondrer votre ration alimentaire de 90% hydrates de carbone et de sucre soit une absorption maximum d’environ 30/35 g de sucre tout confondu par jour. L’essentiel des calories devra provenir de bon gras à hauteur de 70% et 25% de protéines (soit 1 g de protéines/kg de poids).

Comment y parvenir ? On limitera au maximum les féculents (farine de blé, froment et sarrasin proscrites) et toute forme de sucre ajouté (miel, alcool, sucreries, produits transformés). Les seuls fruits autorisés sont l’incontournable avocat, les olives, citron et les baies. On favorisera la consommation de farine de coco, d’amandes, de graisses de lin.

Concernant les protéines, le choix est vaste (poissons gras de préférence, viande, volailles, infantile). Les produits laitiers sont autorisés, ils ne devront pas être allégés : Beurre, crème fraîche épaisse, crème de noix de coco, yaourts entiers et fromages (cheddar, Gouda, Brie, Mozzarella, gruyère).

On privilégiera les légumes verts à feuilles, non féculents (attention aux légumes riches en carbo-hydrate tels que l’artichaut), les épices (curry, poivre de cayenne), les noix et oléagineux (noix, macadamia, pécan, amandes, noisettes, chia…).

Et surtout, on donnera la priorité au bon gras (70% de l’apport journalier) qui protégera vos membranes cellulaires, coupera l’appétit, stimulera vos fonctions cognitives et vous donnera une énergie débordante ! Lorsque je dis bon gras, je parle bien sûr de graisses saturées de qualité et riches en oméga trois. Vous privilégierez l’huile d’olive, de noix de coco, d’avocat, sésame ou d’amandes.

2018-08-06T10:15:37+00:001 août 2018|Médecine Esthétique Toulouse|